Interview - Bellevoye / Les Bienheureux - Magazine Mongardemanger
Guillaume, responsable commercial de chez Les Bienheureux, a répondu à nos questions et out a raconté l'histoire de cette marque qui se définit comme des "Pourvoyeurs de bonheur."
bellevoye, bienheureux, les bienheureux, interview bienheureux, interview bellevoya, interview mongardemange,r maongardemanger
18898
post-template-default,single,single-post,postid-18898,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
 

Interview – Bellevoye / Les Bienheureux

23 Oct Interview – Bellevoye / Les Bienheureux

Guillaume, responsable commercial de chez Les Bienheureux, a répondu à nos questions et out a raconté l’histoire de cette marque  qui se définit comme des « Pourvoyeurs de bonheur. » Nos valeurs : qualité, créativité, esthétique, rigueur, éthique, patriotisme, épicurisme et humour. Leur stratégie : se différencier par l’innovation et l’excellence grâce à une approche innovante et à un savoir-faire unique !

 

 

 

Quand et comment sont né « Les Bienheureux » et comment vous est venue l’idée ?

En mars  2013, Alexandre Sirech et Jean Moueix s’associent. Leur société, Les Bienheureux, a pour objectif de créer une gamme de spiritueux dont un whisky 100 % français.

Qui est à l’origine du projet ? 

Alexandre Sirech est un expert du commerce du vin et des spiritueux, notamment du rhum.  Il dirigeait la filiale cubaine du groupe Pernod Ricard. C’est d’ailleurs à Cuba, où il vécut pendant cinq ans, qu’il rencontra Jean Moueix. Le trentenaire, quant à lui, est par ailleurs à la tête du holding Vitelot, qui chapeaute la société de négoce bordelaise Duclot, avec ses deux sites Internet – chateaunet et chateauprimeur – et six grands magasins dont la cave des Galeries Lafayette, à Paris. Jean Moueix dirige aussi Pétrus.  En ce qui concerne le savoir-faire, la connaissance du secteur, le réseau et le marketing, la jeune société des Bienheureux ne manque pas d’arguments.

Comment définiriez-vous « l’esprit des Bienheureux » ?

Tout simplement être heureux chaque jour et tenter de transmettre notre énergie positive tant aux consommateurs, qu’à nos clients, fournisseurs et collaborateurs.

 

Quel est votre alcool préféré et pourquoi?

Pour ma part, le whisky vient en première ligne pour sa diversité à travers les pays aux palettes aromatiques très larges. Bellevoye contribuant à l’explosions des whiskies français permet grâce à notre gamme actuel de nos 3 triples malts (bleu, rouge et noir (bientôt Blanc)) de s’implanter au rang des précurseurs.

Et histoire d’être prophète en son pays, Bellevoye est le whisky officiel de la cave du Palais de l’Élysée.

Quel est votre recette du moment pour une préparation d’été la plus rapide possible ?

Dark’n’stormy ! tellement simple à réaliser et rafraichissant (Jus de citron vert, sirop de sucre, gingerbeer et Embargo Brun. Fini par un dash de bitter dans un grand verre avec pleins de glaçons.

En Hiver: Manhattan au Bellevoye Bleu ( Bellevoye Bleu, Sweet vermouth et bitter)

Que vous évoquent les mots « Mongardemanger » ? 

Par définition, la pièce la plus fraiche de la maison ou on y trouve que des petites pépites pour manger et boire.

 



Suivez nous!

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour profiter

de -10% sur votre première commande

 

Merci !

Suivez nous!

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour profiter

de -10% sur votre première commande

 

Merci !